Forum regroupant les étudiants en étiopathie des facultés libres de Bretagne, Toulouse, Lyon et Paris.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 5/ Comparer la grande et la petite circulation (caractéristiques et intérêt fonctionnel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Matthieu Gillet
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 197
Date d'inscription : 01/03/2013
Age : 24

MessageSujet: 5/ Comparer la grande et la petite circulation (caractéristiques et intérêt fonctionnel)   Dim 1 Déc - 20:22


/!\ Je propose une réponse à partir de mes cours, livres, internet... Je ne garantis en rien l'exactitude de la structuration et la réponse en elle-même. Je vous invite à me corriger si il y a des fautes, éléments à améliorer.

N'hésitez pas à proposer votre réponse pour que chacun puisse donner son avis également /!\


5/ Comparer la grande et la petite circulation (caractéristiques et intérêt fonctionnel)

Les cellules de l'organisme ont besoin de faire des échanges avec le milieu extérieur pour s'approvisionner en O2 et nutriments et d'éliminer les déchets.
Ce sont les vaisseaux sanguins qui font le relai entre le milieu extérieur et les cellules.

Ces vaisseaux disposés en circuits fermés forment la circulation pulmonaire et systémique.


Dans la grande circulation (systémique):
→ Artères: Transporte du sang oxygéné du ventricule gauche cœur vers les tissus.
→ Veines Transporte du sang désoxygéné des tissus vers l'oreillette droite du cœur.

Le sang part du ventricule gauche par l'aorte.
Le sang se rend à tout l'organisme par des artères, artérioles puis les capillaires.

Là il y a des échanges d'O2, CO2, nutriments et déchets.
Ensuite les capillaires confluent pour former les veinules puis les veinules forment les veines.

Le sang qui transportent du CO2 et des déchets arrivent à l'oreillette droite par les veines caves

Les sang est propulsé dans tout l'organisme de façon inégale grâce à la disposition en parallèle.

Avec cette disposition, tous les organes reçoivent du sang de même composition.
C'est à dire qu'aucun organe ne reçoit du sang qui est déjà passé par un organe.

Grâce à cet agencement en parallèle, on peut ajuster le débit de chaque organe
indépendamment.

Il y a des exceptions avec les vaisseaux portes.
Des vaisseaux qui naissent d'un réseau capillaire d'un premier organe et finit dans les
capillaires d'un deuxième.

La circulation systémique étant plus grande que la circulation pulmonaire, celle-ci demande une pression sanguine et donc une énergie plus importante pour que chaque organe soit perfusé de façon adéquat.

Dans la petite circulation (pulmonaire):
→ Artères: Transporte du sang désoxygéné du ventricule droit du cœur vers les poumons.
→ Veines: Transporte du sang oxygéné des poumons vers l'oreillette gauche du cœur.

Le sang est expulsé via l'artère pulmonaire par le ventricule droit
Le sang est alors ré-oxygéné et se sépare du CO2 via les capillaires pulmonaires.
Le sang oxygéné se dirige ensuite à l'oreillette gauche via les veines pulmonaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
5/ Comparer la grande et la petite circulation (caractéristiques et intérêt fonctionnel)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» {taoïsme exercice} La petite circulation
» [3ème] Récits et témoignages sur la Grande Guerre
» Les plantes: réceptacles des forces cosmiques
» Quelle définition de la tragédie pour des élèves faibles de 3ème?
» Marthe Robin, si petite par sa vie, et si grande par son amour.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum étiopathie :: Cours / Techniques étiopathiques :: Théorie :: Vasculaire :: Questions certificats-
Sauter vers: